L'importance d'un BROTHERHOOD: Retour sur la discussion

30.JPG

J’attendais cet événement depuis déjà un moment. Maintenant à leur sixième édition, le « Sisterhood », espace de discussion pour femmes, poursuivait son succès sous la brillante organisation de Hanna Che et Harry Forbez, tous deux fondateurs de « Never Was Average ». Ce fut donc le 22 juillet, sous la tutelle de « Modern OG » l’équivalent masculin de « The Woman Power », que se tenait, pour la première fois, la discussion réservée aux hommes, « The Brotherhood ». Dans les locaux de l’entreprise Lululemon Montréal, située dans le Mile End, une quinzaine de jeunes gens se sont réunis pour échanger librement sur l’importance de l’amitié, des relations entre hommes ainsi que d’autres thèmes touchant la gente masculine dans la société moderne.

Dès mon arrivée, je me suis senti chaleureusement accueilli, non seulement par les organisateurs et l’animateur Freddy qui assurait la méditation des échanges, mais aussi par les autres participants qui se sont déplacés pour discuter de divers sujets et cela sans jugement. On pourrait croire que Hanna et Harry aient tardé à mettre en place une telle plate-forme permettant aux hommes de s’exprimer sincèrement.  Cependant, je me suis senti choyé d’avoir pu bénéficier de leur expérience accumulée, car leur expertise a définitivement fait écho durant les deux heures de conversation (qui ont filé comme l’éclair tellement le tout s’est déroulé fluidement) tant l’ambiance était professionnelle, intime et vraie.

Les questions judicieusement sélectionnées ont été amenées simplement et s’enchaînaient naturellement, ce que j’ai beaucoup apprécié. Après une courte introduction de chacun des participants, on eut rapidement conclu  que nous venions tous de milieux différents et avions chacun un profil et des bagages émotionnels uniques. Ce qui n’a pas empêché le partage d’expériences personnelles et aux auditeurs de les écouter avec intérêt puis de questionner à leur tour pertinemment les éléments amenés, tout cela dans une atmosphère respectueuse. L’importance d’avoir un entourage qui nous supporte, d’avoir des amis avec qui on peut être vulnérable, savoir comment entretenir des relations saines entre hommes et se motiver mutuellement. Beaucoup de thèmes qui, d’après moi, n’ont malheureusement pas le luxe d’être discutés au quotidien.

Je n’avais aucune attente particulière face à cette discussion, considérant que j’assistais à la première édition du « Brotherhood ». J’étais tout simplement confiant qu’après l’événement, je me sentirais tout simplement mieux. J’encourage toutes personnes intéressées à participer aux prochaines rencontres, qui se dérouleront chaque dernier dimanche du mois. Je suis encore excité d’y avoir pris part, mais encore plus par les possibilités qui vont définitivement en découler.

Le prochain Brotherhood chez Lululemon Montréal sera le 26 août prochain. Les informations par ICI

@ TMO

---

Les opinions n’engagent que l’auteur.

Rédacteur: Max-Arly Pachoute

Réviseure-correctrice: Josiane Ménard 

Crédit Photo: Tyra Maria Trono